Snes Drôme
Accueil du site
Brèves
Information de dernière minute
jeudi 31 janvier
La FSU 26 appelle à manifester aux côtés de l’UD CGT et des Gilets Jaunes à Valence, le samedi 2 février à 13H30. Rdv des syndiqués devant le LP Victor Hugo
Annonces de Macron : un enfumage pour préserver l’injustice fiscale et les cadeaux faits aux riches
mardi 11 décembre
Alors que l’ensemble du pays est parcouru d’une puissante aspiration à plus de justice sociale et fiscale, Emmanuel Macron s’est enfin exprimé, après trois semaines de silence, mais refuse de changer de cap.
sur le web : Lire l’article
stage
jeudi 6 décembre

Les sections départementales FSU et SNES-FSU de la Drôme et de l’Ardèche organisent un stage syndical ouvert à tous :

« DOTATION GLOBALE : comprendre et intervenir. »

Pas de transition écologique sans justice sociale !
jeudi 29 novembre
Les manifestations du 1er décembre
Sur le Web
FSU
Actualités de la FSU ( site national )
FSU Drôme
Infos de la section départementale FSU-Drôme
SNES académique
Actualités de la section académique du SNES de Grenoble
mercredi 6 février 2019
HEURES SUPPLÉMENTAIRES : TRAVAILLER PLUS POUR PERDRE (UN PEU) MOINS
Ce n’est pas l’arnaque du siècle, ni même celle de l’année, tant la méthode est éculée. Mais dans le contexte d’austérité salariale que nous connaissons, elle demeure terriblement efficace.

Alors que l’inflation a dépassé le seuil critique des 2 % en 2018, la valeur du point d’indice des fonctionnaires a été une nouvelle fois gelée en 2019. La perte cumulée de pouvoir d’achat depuis 2010, date du premier gel, est colossale. Rappelons que cet instrument de calcul des salaires des fonctionnaires fut justement créé, à l’origine, pour suivre l’évolution des prix...

Pourtant, le ministre Blanquer l’a bien dit : pas question de dégeler le point d’indice, la « revalorisation salariale » des enseignants se fera à coup d’heures supplémentaires imposées et sous-payées. Le montant de la deuxième heure supplémentaire obligatoire sera minoré par rapport au montant de la première. De belles économies en perspective, si on y ajoute la disparition de 2650 postes à la rentrée 2019.

Le temps de travail des professeurs est déjà de plus de 42 heures par semaine. Alors que s’accumulent la fatigue, le stress, l’augmentation des effectifs par classe... le SNES-FSU refuse cette nouvelle dégradation de nos conditions de travail.

REFUSONS collectivement, par discipline, les heures supplémentaires

DEMANDONS les postes correspondants

SIGNONS des pétitions et transmettons-les aux chefs d’établissement, à la Rectrice et au SNES-FSU 26

N’oubliez pas de tweeter et/ou publier toutes vos initiatives sur Facebook avec le #STOPMEPRIS, faites parvenir vos témoignages, motions, photos au SNES (voir site national).

Articles les plus récents
jeudi 31 janvier 2019
par Jean-Louis Mollard
La saison des DG a commencé, il faut renforcer l’action !
Le SNES-FSU a dénoncé mardi 29 janvier les conditions dans lesquelles se prépare la rentrée. L’IA-DASEN a acté nos revendications, a reconnu le nombre important d’HS et s’est félicité des effectifs par classe moins importants en collège que l’an passé...
Il a cependant indiqué, devant des chefs d’établissement, qu’il est préférable de voter la répartition et les TRMD dans les CA et non une simple demande de créations/suppressions de poste.
Bref, les HP diminuent, les HS explosent puisque (...)

lire la suite de l'article
mardi 29 janvier 2019
par Jean-Louis Mollard
STAGE FSU Collectif de travail

Un stage bidépartemental FSU Drôme/Ardèche est organisé le jeudi 16 mai, sur le thème du collectif de travail.

Ce stage est organisé par le SNUIPP-FSU de la Drôme et ouvert à tous les personnels de l’Education Nationale.



lire la suite de l'article
mardi 29 janvier 2019
par Jean-Louis Mollard
Rentrée dans le Second Degré : des milliers d’élèves sacrifiés
Suite au Comité Technique Spécial Départemental qui a eu lieu mardi 29 janvier à la DSDEN 26 et qui portait sur les moyens d’enseignement attribués aux collèges drômois, le SNES-FSU alerte sur les conditions de la rentrée 2019 . Vous trouverez également en pièce jointe notre déclaration liminaire lue en séance.
A Paris, le ministre vante les dédoublements.
Dans la Drôme, le DASEN les supprime et surcharge les classes.
Pour résoudre l’équation impossible hausse démographique et suppression (...)

lire la suite de l'article
vendredi 18 janvier 2019
par Jean-Louis Mollard
GRÈVE LE JEUDI 24 JANVIER
Le ministre communique, les chiffres parlent
Les raisons de se mobiliser sont nombreuses et le climat social doit nous permettre de donner des perspectives à nos collègues pour les engager dans des actions collectives. Le gouvernement n’a pas répondu aux demandes des Français concernant la répartition des richesses, le pouvoir d’achat et il méprise ouvertement les fonctionnaires.
Les dotations pour la rentrée prochaine ne sont toujours pas à la hauteur des besoins. Le tour de passe-passe de Blanquer, qui cache les suppressions de (...)

lire la suite de l'article
samedi 12 janvier 2019
par Jean-Louis Mollard
Préparation rentrée 2019
STOP#MEPRIS
CA académique du 10 janvier 2019
Les enjeux de la situation sociale sont inédits. La politique menée par Macron n’a plus seulement comme conséquence d’affaiblir un modèle dit « social et démocratique », mais bel et bien d’instaurer un État autoritaire défendant une économie ultra-libérale. Le SNES-FSU dénonce la répression, demande l’amnistie et l’arrêt des poursuites des manifestant·e·s et l’abandon des projets de lois liberticides.
Ce qui apparaît clairement, c’est que le (...)

lire la suite de l'article