Snes Drôme
Accueil du site
Brèves
E3C : Communiqué Snes26 /Fsu
mercredi 29 janvier

La passation des épreuves intermédiaires du Bac tourne à la mascarade dans les lycées de la Drôme comme partout ailleurs.

Le climat est délétère et déstabilisant en raison de la présence de cordons de policiers armés et des cerbères de la mal nommée équipe de sécurité du Rectorat .

Il faut maintenant ajouter la rupture d’égalité entre les élèves et les établissements : au fur et à mesure des épreuves échelonnées sur la durée d’un mois, les sujets circulent sur les réseaux et sur des sites, disponibles pour tous ceux qui ont la chance de ne pas passer en premiers.

Face à cette mascarade qui dévalue l’examen, le Rectorat de Grenoble et le Ministère s’enferment dans le déni de réalité. Ils minimisent les fuites en invoquant les 2 000 sujets disponibles dans la Banque Nationale. C’est une pitoyable argutie rhétorique : il y a bien 2 000 sujets mais pas pour chacune des disciplines concernées par les E3C. De plus, il est facile par recoupement avec les programmes traités d’ éliminer les sujets non pertinents.

Devant cette rupture d’égalité qui sape la valeur du Bac, devant ce démantèlement du caractère national du Bac, le Snes-Fsu demande l’annulation générale des E3C et leur remplacement par des épreuves terminales nationales. Christophe Dumaillet Snes-Fsu JL Mollard Fsu

Âge pivot : encore une trahison d’Emmanuel Macron !
mardi 3 décembre
Lors de la campagne présidentielle, le candidat Emmanuel Macron avait juré la main sur le cœur de ne pas toucher à l’âge légal de départ en retraite. La date de 62 ans devait être sanctuarisée. Or voilà qu’avec l’annonce fort opportune d’un déficit du système de retraites revient la notion d’âge pivot fixé à 64 ans. Cela signifie qu’en cas de départ à 62 ans, les salariés toucheraient une pension incomplète, amputée d’une pénalité. Autant dire que l’âge légal n’est plus qu’une fiction ! A cette trahison d’un engagement, le Président ajoute le mépris des salariés en imaginant qu’ils ne pourraient pas comprendre cette grossière manipulation. Aux projets gouvernementaux d’allongement des carrières et de baisse des pensions, la FSU répond : ni âge pivot ni retraite par points !
STAGE SYNDICAL : DGH
mardi 3 décembre

DOTATION GLOBALE :

comprendre et intervenir pour ne plus subir.

mardi 28 janvier 2020

mouvement inter académique rentrée 2020
mardi 29 octobre
LE SNES 26 À VOTRE DISPOSITION
5 decembre 2019 : GREVE UNITAIRE POUR LES RETRAITES !
mardi 22 octobre
A l’appel de la quasi totalité des organisations syndicales interprofessionnelles, les salariés, retraités et chômeurs sont appelés à faire grève et à manifester contre le projet de retraites par points et pour le maintien d’un sysstème amélioré solidaire et intergénérationnel. (Modalités à venir).
Sur le Web
FSU
Actualités de la FSU ( site national )
FSU Drôme
Infos de la section départementale FSU-Drôme
SNES académique
Actualités de la section académique du SNES de Grenoble
lundi 27 janvier 2020
MERCREDI 29 JANVIER : NOUVEAU TEMPS FORT

Les journées d’actions se suivent et se ressemblent : vendredi 24 janvier, 7 000 personnes ont encore battu le pavé à valence (1 700 à Montélimar) montrant s’il le fallait encore que la contestation ne faiblit pas. Le conseil d’état lui-même est venu conforter la colère des manifestants : dans un avis émis quelques heures après l’adoption du texte en Conseil des ministre, la plus haute juridiction administrative française a vivement critiqué plusieurs points essentiels de la réforme. Non, le nouveau système de retraites n’a rien d’universel, mettant à mal le principal argument de l’exécutif. Non, il ne vise pas l’égalité et la promesse d’un "euro cotisé qui donnerait les mêmes droits à tous" n’est qu’un mirage.

L’Intersyndicale nationale FSU, CGT, Solidaires, FO, UNEF, UNL, FIDL, MNL appelle à une nouvelle journée de grève et de manifestations mercredi 29 janvier.

Lire le communiqué intersyndical ici.

Voici un rappel des différentes actions de la semaine (agenda en cours de rédaction, à consulter régulièrement) :

Mercredi 29 janvier : Grève et Manifestation

VALENCE : Manifestation à 10h au Champ de Mars.

MONTELIMAR :

* 8h : Action Coup de poing - rendez-vous sur le parking du lycée des Catalins de Montélimar à 7h pour du covoiturage.

* 10h30 : AG à l’école de Sarda à Montélimar.

* 14h : Manifestation au départ de la gare de Montélimar.

Vendredi 31 janvier

VALENCE :

* 14h à 17h : RIS du SNUipp-FSU 26 à la Maison des syndicats.

Le mouvement social qui s’enracine nécessite de construire les actions et de débattre des propositions du SNUipp-FSU 26 pour faire entendre la voix des enseignants. Venez discuter des mesures gouvernementales et académiques, de leurs conséquences, mais surtout de comment les combattre. Le SNUipp-FSU 26 ne prétend pas y parvenir seul. Il a besoin de vous, de la profession, pour défendre le métier. Ne restez pas seuls, venez nombreux ! Plus d’informations ici.

* 18h30 à 22h : Réunion publique et soirée de soutien aux personnels de l’Education en lutte à la Maison des syndicats.

ROMANS : 18h - Carnaval "Le jugement de la retraite à points " à la Gare. Amenez flambeaux, masques et instruments de musique !

Informations diverses :

-  Suivez toutes les actions départementales au jour le jour sur le site du SNUipp-FSU 26 ou de la FSU26.

-  Article des Inrockuptibles : "Les grèves françaises ont de la gueule !".

-  Une analyse du Monde sur l’avis du Conseil d’État du 24 janvier : l’autorité administrative étrille l’article 1 sur le maintien du niveau des pensions des enseignants et des chercheurs, tant sur le fond, l’imprécision, que sur la forme, contraire à la constitution. « Sauf à être regardées, par leur imprécision, comme dépourvues de toute valeur normative, ces dispositions constituent une injonction au Gouvernement de déposer un projet de loi et sont ainsi contraires à la Constitution ».

Articles les plus récents
mardi 21 janvier 2020
par Jean-Louis Mollard
Réforme des retraites : la contestation ne faiblit pas.
À l’approche de la grande manifestation nationale de vendredi 24 janvier, les actions locales se multiplient. Si le gouvernement parie sur un essoufflement du mouvement, la contestation ne faiblit pas, bien au contraire, et prend des formes nouvelles.
Afin de guérir la surdité et l’aveuglement de notre Premier Ministre qui s’entête et qui veut présenter son projet de loi pour la réforme des retraites au Conseil des Ministres ce vendredi, soyons nombreux à participer aux différentes actions (...)

lire la suite de l'article
lundi 13 janvier 2020
par Jean-Louis Mollard
SUSPENSION OU PAS DE L’AGE PIVOT : ON NE LACHE RIEN !
L’interpro de ce lundi dans la Drôme a calé un certain nombre de RDV. Les syndicats voudront bien relayer ces infos.
Mardi 14 janvier :
7h 30 Action devant le lycée Jaume de Pierrelatte
9h AG intersyndicale Education Ecole du Rocher Pierrelatte
12 h Barbecue gare de Montélimar
10H 30 AG départementale FSU et Education Maison des Syndicats Valence
Manifestation 14 heures à Valence Champ de Mars. Le parcours : champ de mars, gare, boulevards (sans passer par le (...)

lire la suite de l'article
vendredi 10 janvier 2020
par Jean-Louis Mollard
SAMEDI 11 JANVIER : ON CONTINUE MOTIVES ET MASSIVEMENT !
JEUDI 9 : 12 500 dans la rue et SAMEDI 11 : on continue !
La FSU 26 se félicite du niveau de mobilisation dans la Drôme contre la réforme des retraites, malgré la durée du mouvement. Les taux de grévistes restent très élevés et témoignent de la détermination des personnels de l’Education : 40% dans le Second degré et 51% dans le Premier Degré, n’en déplaise au Ministère qui continue sans vergogne à manipuler les chiffres en rapportant le nombre de grévistes, non pas aux nombre de (...)

lire la suite de l'article
dimanche 5 janvier 2020
par Jean-Louis Mollard
On reprend la rue !
GREVE ET MANIFESTATION LE JEUDI 9 JANVIER ET MANIFESTATION LE SAMEDI 11 JANVIER §
Le Président de la République, dans ses vœux à la Nation, a considéré comme négligeable la vague de contestation contre son projet de retraites par points, alourdi d’un âge pivot.
Dans un déni de réalité plein d’autosatisfaction, il a répété tous les éléments de langage auxquels plus personne ne peut croire car ils ne résistent pas à l’analyse :
Non, les pensions ne resteront pas à leur niveau actuel !
Non, la valeur du point ne peut pas être garantie !
Non, ce projet ne (...)

lire la suite de l'article
mardi 24 décembre 2019
par Jean-Louis Mollard
Nouvel article
L’Interpro nationale appelle à poursuivre l’action pendant les vacances.
Au niveau départemental, cela signifie :
-  des rassemblements de soutien aux cheminots devant les gares à 10 h les lundis, jeudis et vendredis des vacances
une campagne d’opinion pour montrer les dangers du projet de retraite par points organisée comme une votation citoyenne (voir matériel joint)
 Agenda des luttes dans la Drôme :
C’est la fête au projet Macron. Voici le menu par secteurs : nous vous (...)

lire la suite de l'article